Tel : +33 (0) 2 32 57 72 10

Les espaces naturels sensibles

Qu’est-ce qu’un E.N.S ?

Il s’agit généralement d’un site non bâti présentant des qualités écologiques, patrimoniales, pédagogiques, paysagères ou esthétiques.

2 espaces naturels sensibles s’offrent à vous

 

 LE MONT COUREL à Berville sur Mer

 

Un nouveau sentier de randonnée a été ouvert le 2 juillet 2010.

Cette promenade  de 4,2km,  sur le Mont-Courel  permet de découvrir la forêt communale de Berville-sur-Mer, qui forme un promontoire allongé, offrant de nombreux et splendides points de vue sur l’estuaire de la Seine.

Cet Espace Naturel Sensible raconte, à travers la mosaïque de milieux naturels qu’il abrite, la façon dont l’homme a utilisé la forêt, façonnant ainsi le paysage.

De la chênaie à la forêt de ravin en passant par les landes, on découvre une richesse floristique et faunistique exceptionnelle.

Le Départerment de l’Eure, engagé dans la préservation de son patrimoine naturel, a initié, cette année avec l’accord de la commune de Berville-sur-Mer et en partenariat avec l’ONF, des travaux de restauration de landes et de mares, habitats en raréfaction.

L’aménagement de ce sentier avait pour objectifs de raconter l’homme et la forêt, et de sensibiliser le grand public à la nécessité de préserver la diversité écologique.

 

LE SENTIER DE L’ANGUILLE à St Sulpice de Grimbouville

 

Une porterie de la guerre de Cent Ans marque votre départ. A son pied, un premier panneau pédagogique plante le décor du sentier et vous donne un bref descriptif de sa faune et de sa flore. Pour rejoindre le rivage, vous traversez un cours d’eau miraculeux qui prend sa source sous l’église. Des fouilles ont permis de découvrir qu’il s’agissait d’un ancien lieu de pèlerinage. La cuve baptismale transformée en lavoir en est le témoin. Enfoncez-vous à travers les marécages. Un nid de cigogne trône sur la cime d’un tronc étêté. Ces arbres morts laissés sur pied sont idéaux pour les oiseaux cavernicoles. L’orchidée des marais, la reine des prés, le roseau commun jalonnent le chemin. Au bord de la rivière, quelques pêcheurs attendent le poisson. Attention, sous vos pieds, les escargots de Bourgogne se frayent un passage les jours de pluie. Un sentier étroit conduit à un petit pont puis vers un observatoire. Vous pouvez y admirer quelques hérons et vanneaux huppés. Sur le chemin, équidés de Camargue et bovins d’Aubrac vous tiennent encore un peu compagnie. L’ancienne porterie est déjà en vue. Elle annonce votre retour.

À Découvrir
aux alentours

Honfleur comme nul port ailleurs
Qualité tourisme Office de tourisme classé catégorie 2 Label tourisme et handicap Offices de tourisme de France Atout France
Haut de page